PAC 141 – Une ambition politique sans contraintes juridiques Bilan de la COP21

Par Weiting Chao
Le 30 novembre 2015, s’est ouverte au Bourget la conférence de Paris sur le climat, dite COP21. Elle a réuni 147 chefs d’État, des négociateurs représentant 195 pays et près de 50 000 participants. Le 12 décembre, un accord universel remplaçant le protocole de Kyoto a été finalement adopté…

PAC 138 – La prise en compte marginale des océans Le cadrage a minima de la COP21

Par Valérie Le Brenne

Du 30 novembre au 11 décembre 2015, s’est tenue à Paris la vingt-et-unième conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations unies sur le changement climatique (CCNUCC), dite COP21. À l’issue d’intenses tractations, les négociateurs sont convenus d’un accord d’une quarantaine de pages qui vise à limiter le réchauffement climatique en deçà de deux degrés.
Présentés comme les grands absents de ce sommet, les océans ont finalement été pris en considération, à la marge. ..

PAC 136 – Une censure politique de l’insécurité industrielle Les explosions de Tianjin, 12-15 août 2015

Par Clément Paule

Le soir du 12 octobre 2015, une puissante explosion a secoué la ville de Tianjin, quatrième agglomération la plus peuplée de la République populaire de Chine. Selon les médias chinois, cet incident aurait été provoqué par l’incendie accidentel d’une structure dans laquelle étaient entreposés de l’éthanol et des produits à base d’alcool. Ce n’est cependant pas la première fois que cette métropole de 15 millions d’habitants, située au Nord-est du pays – à une centaine de kilomètres de la capitale Beijing –, se trouve confrontée à ce type de phénomène. Deux mois plus tôt, une série de déflagrations gigantesques avait en effet ravagé le quartier portuaire de Binhai et les zones résidentielles adjacentes, le bilan officiel faisant état d’au moins 173 morts et de près de 700 blessés…

PAC 133 – Désenclaver les négociations climatiques L’enjeu crucial de la COP21 à Paris

Par Stefan C. Aykut
En décembre 2015 se tiendra à Paris la 21e conférence des parties à la Convention climat (COP21). Annoncée comme événement majeur de la gouvernance globale sur l’environnement, elle doit conduire à un accord international pour faire face au réchauffement climatique. La montée de cet enjeu à l’agenda international représente plus de vingt ans de négociations depuis la conférence de Rio en 1992. Or, les concentrations de gaz dans l’atmosphère, responsables de l’effet de serre, ont atteint un niveau record en 2013. Selon le cinquième rapport du GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat), il s’avère fort probable que le réchauffement climatique dépassera le seuil critique dangereux des 2°C supplémentaires. Comment expliquer cet échec patent?

PAC 130 – Une transition énergétique sous le contrôle des majors Le 26e congrès mondial du gaz à Paris

Par Weiting Chao
Six mois avant le sommet sur le climat (COP 21), s’est tenu à Paris – du 1er au 5 juin 2015 – le 26e Congrès Mondial du Gaz (WGCPARIS 2015). Organisé par l’IGU (International Gas Union). Il réunissait plus de 4000 représentants des plus grands acteurs du secteur au niveau mondial et provenant de 83 pays, tels que BP, Total, Shell, ExxonMobil, Chevron, ENI, BG Group, Statoil, Qatargas, PetroChina, etc. Désormais au centre des préoccupations, le changement climatique a incité ces dernières à débattre de l’ensemble des thématiques liées à la transition énergétique…

2/6123>>