LA COLLECTION CHAOS INTERNATIONAL

Ouvrages de sociologie transnationaliste


La collection Chaos International offre des grilles de lecture qui permettent de dépasser une simple approche événementielle et descriptive des relations internationales. Dans un style clair et accessible, ses ouvrages analysent les nouveaux enjeux transnationaux et restituent le processus de mondialisation dans sa complexité.

Désordre, violences, chaos… ainsi est-on tenté de qualifier ce qui se joue aujourd’hui sur la scène mondiale. Ce chaos international laisse l’observateur souvent démuni, sinon désemparé, devant ce qui semble se dérober à l’entendement. Or, contrairement aux pays anglo-saxons – et singulièrement aux États-Unis – la France consacre peu d’études qui soient véritablement dédiées à une analyse scientifique des relations internationales. De surcroît, peu de livres se singularisent par une approche qui ne soit pas systématiquement et exclusivement stato-centrée et diplomatico-stratégique.

La collection Chaos International entend par conséquent encourager et diffuser les travaux portant sur des objets originaux aujourd’hui encore très peu, voire pas du tout, explorés. En l’espèce, il s’agit d’analyses qui concilient tout à la fois un solide cadrage théorique et une recherche de terrain substantielle fondée sur des entretiens, des enquêtes quantitatives et qualitatives, etc. Une telle démarche éditoriale doit ainsi permettre de découvrir de jeunes chercheurs prometteurs ou de retrouver les écrits d’experts déjà reconnus.

Certains thèmes retiendront particulièrement l’attention. En effet, contrairement à l’école réaliste qui centre exclusivement ses études sur l’acteur étatique et la dimension diplomatico-stratégique, la collection – d’orientation résolument transnationaliste – privilégiera les recherches portant sur : – Les acteurs non-étatiques : acteurs privés (individus en réseaux, firmes, banques, compagnies d’assurance, experts, agence de notation, ONG (Organisations Non-Gouvernementales)) acteurs publics comme les agences onusiennes ou de manière plus générale, les OI (Organisations Internationales), acteurs infra-étatiques (villes, régions), etc.

– Leurs interactions (par exemple en étudiant les partenariats ONG/firmes) et celles qui les lient aux États.

– Des secteurs encore trop peu évalués et où précisément les acteurs privés jouent d’ores et déjà un rôle essentiel dans la politique internationale : les Biens Publics Mondiaux, (Finance, Commerce, Environnement, Santé publique, Information, Communication, Biens culturels, Phénomènes migratoires, Sécurité humaine).

Pour atteindre ces objectifs, la collection Chaos International obéit à une charte très rigoureuse :

1. Publication de textes concis (250 pages maximum).

2. Publication de textes d’une très grande clarté, élégants dans l’écriture et irréprochables sur le plan scientifique, tout en restant accessibles. Autrement dit, elle n’accepte aucun texte jargonnant.

3. Les textes seront – sans excès – assortis de notes et d’une solide bibliographie ainsi que, le cas échéant, d’annexes permettant aux lecteurs qui le souhaiteraient d’approfondir la question.

Avec la collection Chaos International, le Centre d’Études et de Recherches Transnationalistes Chaos International s’engage donc à publier sur les grands enjeux internationaux, des productions académiques claires et accessibles aux non-spécialistes, sans pour autant céder sur l’essentiel, à savoir la qualité épistémologique des ouvrages.

Les ouvrages Passage au crible de la scène mondiale sont également disponibles en chinois.

1/3123